This page is also available in English.

Vous fûtes mienne

Vous fûtes mienne,
vous ne m’aimâtes pas alors,
thé ou café,
vous dîtes que vous m’aimez,
navires distants.
Que ferai je?
Albatros,
je ne peux pas dire adieu,
regarde-nous,
centre de mon petit monde.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *